Sherlock Holmes, les dix sept marches Arthur Conan Doyle Société France holmesologie holmesology victorian era

Accueil du site > Holmes & la France > Les origines françaises de Sherlock Holmes

Les origines françaises de Sherlock Holmes

mardi 6 janvier 1998, par Sébastien Canevet

"... ma grand mère était la soeur de Vernet, le peintre français. L’art dans le sang peut s’épanouir des façons les plus diverses...".

"L’aventure de l’interprète grec"


Pour le commun des mortels, Sherlock Holmes est l’archétype du gentleman britannique, et prétendre qu’il est d’origine française peut apparaître comme un sophisme.

Pourtant, même si notre détective est un pur produit de la bourgeoisisie victorienne, ses origines partiellement françaises sont attestées par les holmésiens les plus sérieux.

Mais c’est Holmes lui même qui le révèle. Dans "L’interprète grec", il affirme en effet : "... ma grand mère était la soeur de Vernet, le peintre français. L’art dans le sang peut s’épanouir des façons les plus diverses...".

Voilà donc le premier indice. Encore faut-il savoir de quel Vernet il s’agit.

En effet, la famille Vernet compte plusieurs peintres célèbres. Il est communément admis que le grand oncle de Sherlock Holmes est Horace Vernet (Paris 1789-1863), connu pour ses peintures "documentaires", comme la prise de la smala d’Adb-el-Kader, ses marines et ses peintures des guerres de l’Empire. Il a toutefois été avancé (par M. Brend) que l’ancêtre de notre détective était plutôt Antoine Charles Horace (dit "Carle") Vernet (Bordeaux 1758 - Paris 1836), le père d’Horace, et lui même peintre et caricaturiste de talent sous le Directoire. Il ne semble pas en revanche qu’il ait été sérieusement soutenu qu’il s’agissait de Joseph Vernet (Avignon 1714 - Paris 1789), père de Carle et peintre paysagiste et de marines au XVIII em siècle.

Sherlock Holmes (dessiné par Sidney Paget)
Horace Vernet

La comparaison des portraits de Holmes et d’Horace Vernet (ci dessus) montre l’extraordinaire ressemblance entre le grand oncle et son petit neveu.

C’est sans aucun doute à ses origines continentales que le grand détective doit sa connaissance de la culture et de la langue française.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette